Home > Entourage

Entourage
YIT Mirador de Santa Ana

Avila a été déclarée Ville Patrimoine de l’Humanité. Derrière de cette capitale castillane-léonaise se cache un précieux ensemble d’églises et de palais de la Renaissance, témoin de la splendeur passé de la ville comme centre de production textile.

Avila, “Ciudad de las Tres culturas” (ville des trois cultures): islamique, hébraïque ou chrétienne. Cette ville n’est pas seulement le point de rencontre de l’art et de la tradition, mais aussi le point de départ et l’origine de nombreux itinéraires qui nous découvrent les merveilles que recèlent les villes et les villages de la région.

Une région où l’histoire, l’art et la nature se combinent avec une riche gastronomie et une situation géographique enviable, à côté de la capitale madrilène...

Murailles

Les Murailles d’Avila sont une palissade militaire crée pour protéger les habitants de la ville.

Construite au XIIème siècle, cette muraille est le monument le plus important d’Avila, avec un périmètre de plus de 2500 mètres et 12 mètres de hauteur. Elle se conserve dans un état parfait et dispose d’un bon nombre de portes et arcs, aussi que du meilleur belvédère de la ville. Elle dispose de trois portes d’accès : la Casa de las Carnicerías (près de la cathédrale), la Puerta d’Alcázar (place Calvo Sotelo), et l’Arco del Carmen (dans la place de Ronda Vieja), et est déclaré Patrimoine de l’Humanité.

Ermitage de San Segundo

Appartenant au XIIème siècle, cet ermitage a été déclaré Monument National en 1923. Il est très proche de la rivière Adaja et est admiré pour son intérieur précieux avec son portail aux archivoltes et ses colonnes ornées de chapiteaux délicats.

Son nom est dû aux réformes qu’il a subi en 1521, lorsque sur l’un de ses murs a été trouvé un sépulcre avec des os d’être humain, sous le nom de Santus Secundus. C’est pour cela qu’il existe une mystérieuse légende, et à l’intérieur il y a une image de Saint Segundo et le tombeau où on a trouvé ses restes.

Palais des Dávila

Le Palais des Dávila est un ensemble médiéval de quatre maisons, situé sur la place Pedro Dávila. On remarque sa merveilleuse façade et le relief du portail principal du palais, qui représente l’écusson du marquisat des Navas tenu par deux sauvages, et à ses extrémités deux cavaliers à cheval jouant de leurs trompettes.

Commandé par Pedro Dávila, nom d’importance historique, le palais mêle deux styles architecturaux de manière sublime, car ils se mêlent des traits de la culture musulmane et hispanique.

Église de San Juan Bautista

Cette église d’origine romane, restaurée au XVIème siècle, est située dans la rue Blasco Gimeno et est gratuite. En 1504, il a été remodelé pour devenir un temple, de sorte que son importance artistique et architecturale est essentielle, avec des caractéristiques gothiques et de la Renaissance.

Dans cette église a été baptisée Santa Teresa de Jésus, née à Avila, et est très reconnue parmi les religieux pour son histoire biblique et les fonts baptismaux qu’elle conserve encore.